Pathogènes Eucaryotes: Inflammation, Immunité lymphocytaire T et Chimiorésistance (EPIIC)

Responsable : N. Blanchard

Objectifs Scientifiques


 

 

N. Blanchard

Axe 1: Pathogénèse et réponses neuroimmunes au cours de l’infection chronique par Toxoplasma gondii

 

 

F. Masson

Axe 2: Régulation transcriptionnelle de la différenciation des lymphocytes T lors des maladies neuro-inflammatoires

 

X. Iriart

Axe 3 : Physiopathologie de la réponse immunitaire adaptative et implication de l’inflammation au cours des infections à Pneumocystis

 

                                                                                                                       

 A. Berry

 Axe 4 : Epidémiologie et mécanismes de chimiorésistance du parasite du paludisme

 

 

 

Les pathogènes eucaryotes affectent la vie de millions d’individus dans le monde.  Ces agents pathogènes comprennent des champignons tels que Pneumocystis et des parasites intracellulaires tels que Toxoplasma gondii et Plasmodium spp.

La pneumonie à Pneumocystis est une maladie fongique opportuniste qui peut provoquer un syndrome de détresse respiratoire potentiellement mortel.  C’est une cause fréquente de pneumopathie chez les patients immunodéprimés associée à un taux de mortalité élevé.

La toxoplasmose est également une maladie opportuniste. Elle est causée par l’infection par le parasite T. gondii.  Cette infection peut entraîner une choriorétinite ou une encéphalite chez les personnes immunodéprimées et des anomalies fœtales si contractée pendant la grossesse.  Même chez les individus immunocompétents, l’infection latente par T. gondii a des conséquences neurologiques qui ont possiblement été sous-estimées jusqu’alors.

Le paludisme est la maladie causée par les parasites du genre Plasmodium.  Le paludisme est responsable de la mort de près d’un demi-million de personnes chaque année.  Il touche en particulier les jeunes enfants qui sont plus susceptibles aux complications graves comme le paludisme cérébral.

Nos recherches portent sur le développement de l’immunité en réponse à ces agents pathogènes eucaryotes.  Nous essayons de comprendre les mécanismes par lesquels les lymphocytes T se différencient et contrôlent ces agents pathogènes, et comment les pathogènes peuvent moduler les réponses des cellules T à leur avantage.  Nous analysons également les processus induits par l’infection pouvant conduire à des réactions excessives de l’hôte et donc à une immunopathologie.  Enfin, nous travaillons sur l’épidémiologie et les mécanismes de résistance aux médicaments contre le parasite du paludisme.

 

Nos Projets


AXE 1: Pathogénèse et réponses neuroimmunes au cours de l’infection chronique par Toxoplasma gondii

Le parasite Toxoplasma gondii (T. gondii) est un pathogène d’origine alimentaire très répandu dans l’environnement.  Les animaux infectés ainsi que l’eau et le sol contaminés sont des réservoirs du parasite. On estime que 30% de la population mondiale (jusqu’à 50% en France) a été exposée à T. gondii (Fig. 1).

 

Fig. 1.  Un tachyzoite de Toxoplasma dans sa vacuole.  Illustration pseudo-colorée d’une pile d’images projetées, issues d’un jeu de données de microscopie électronique à balayage (FIB-SEM). Crédits: J. Santi-Rocca

 

 

Après ingestion de produits contaminés, les parasites se multiplient et atteignent tous les tissus de l’hôte y compris le cerveau.  Les fortes réactions immunitaires sont néanmoins incapables d’éliminer le parasite.  T. gondii établit alors une latence au sein de kystes qui résident dans les cellules musculaires et les neurones (Fig. 2).

 

Fig. 2.  Une constellation de kystes dans une galaxie de neurones.  Cette image montre une culture de neurones hippocampaux, infectée par des tachyzoites de Toxoplasma fluorescents rouges.  Trois jours après l’infection, la culture a été marquée pour visualiser les neurones (blanc) et les kystes (vert).  Ainsi, les kystes apparaîssent sous forme de structures jaunes dispersées dans le réseau dendritique neuronal.  Crédits: M. Belloy & A. Lebourg

 

 

 

Dans le système nerveux central (SNC), la surveillance immunitaire de T. gondii permet d’éviter la réactivation du parasite pouvant causer des lésions cérébrales.  Cette surveillance est assurée en grande partie par les lymphocytes T CD8+ spécifiques du parasite, qui détectent des fragments antigéniques de T. gondii présentés par les molécules du CMH de classe I à la surface des neurones infectés (Salvioni et al., Cell Reports 2019).  Cependant, même lorsque l’infection est efficacement contrôlée, elle est associée à des troubles neurologiques, qui semblent liés à la neuroinflammation (Laing et al., Trends Immunol 2020).

Nous cherchons à miehttp://Noradrenergic Signaling and Neuroinflammation Crosstalk Regulate Toxoplasma gondii-Induced Behavioral Changesux comprendre le rôle du dialogue neurone-cellule T dans la protection immunitaire de l’hôte et dans les perturbations neuronales causées par l’infection.  De plus, nous nous intéressons aux conséquences de la latence parasitaire en dehors du SNC, en particulier sur le système nerveux périphérique associé à l’intestin.

Nos précédentes découvertes nous ont permis de concevoir des modèles uniques permettant d’étudier ce dialogue neuroimmun (Fig. 3).

 

Fig. 3.  Trois modèles in vivo pour étudier l’infection à Toxoplasma.  En fonction de l’antigène immunodominant exprimé par les parasites (GRA6-OVA vs SAG1-OVA) et de la fenêtre d’administration de l’anti-parasitaire pyriméthamine, l’issue de l’infection peut aller de la clairance à la latence jusqu’à l’encéphalite, récapitulant ainsi les différents contextes de infection humaine.

 

Ces modèles miment 3 situations observées chez l’homme: latence (la plus fréquente), encéphalite (peut survenir en cas d’immunodéficience acquise), clairance (peut survenir en cas de traitement antiparasitaire rapidement mis en place).  Nous étudions maintenant:

1- Comment les interactions neuroimmunes contrôlent les changements comportementaux et la neurodégénérescence au cours de l’infection chronique par T. gondii

Responsable de projet: M. Belloy (doctorante)

Collaboration: Dr E. Suberbielle et Dr N.Fazilleau, Infinity, Toulouse

2- Comment les interactions neuroimmunes contrôlent l’homeostasie intestinale et la sensibilité viscérale au cours de l’infection chronique par T. gondii

Responsable de projet: A. Audibert (doctorant)

Collaboration: Dr C. Bonnart, Dr G. Dietrich et Dr N. Cenac, IRSD, Toulouse

3- La (les) fonction (s) et les mécanismes de différenciation / maintien de la mémoire des lymphocytes T CD8+ résidant dans le cerveau lors d’une infection chronique à T. gondii

Responsables de projet: R. Porte (postdoc), M. Belloy (doctorante), A. Audibert (doctorant)

Collaboration: Dr K. van Gisbergen, Institut Sanquin, Pays-Bas ; Dr F. Masson, Infinity

4- Comment les kystes de T. gondii échappent à la reconnaissance des lymphocytes T CD8+ pour établir la latence

Responsable de projet: Doctorant Parafrap (à recruter)

Collaboration: Dr M.-A. Hakimi, IAB, Grenoble

Étant donné que les kystes de T. gondii ne peuvent pas être éliminés pharmacologiquement, les cellules T CD8+ représentent des cibles cellulaires pertinentes à exploiter afin de pouvoir détruire le parasite chez des hôtes infectés de manière latente

AXE 2 : Régulation transcriptionnelle de la différenciation des lymphocytes T lors des maladies neuro-inflammatoires

Notre recherche s’intéresse aux mécanismes moléculaires régulant la spécialisation fonctionnelle des lymphocytes T (LT) dans le contexte des maladies neuro-inflammatoires soit d’origine infectieuse (en particulier l’infection par le parasite Toxoplasma gondii) ou auto-immunitaire (sclérose en plaques).

En particulier, nous nous intéressons aux mécanismes par lesquels des régulateurs transcriptionnels clés, contrôlent la différenciation des LT en différents sous-types de cellules mémoires et cytotoxiques (Fig. 1), ainsi qu’aux fonctions soit protectrices ou à l’inverse pathogéniques qu’ils confèrent à ces cellules dans ces diverses contextes patho-physiologiques .

 

Fig. 1.  Modèle de différenciation des lymphocytes T CD8+ périphériques au cours de l’infection par un pathogène.  Crédits F. Masson

 

 

Nous utilisons des modèles de neuro-inflammation chez la souris (infection par T. gondii, encéphalite autoimmune expérimentale (EAE)) que nous associons à des outils moléculaires avancés incluant des modèles in vivo et des vecteurs rétro- et lentiviraux inductibles qui permettent l’altération génétique des LT à façon.

A terme, ces projets ont pour objectif d’identifier de nouvelles stratégies thérapeutiques plus ciblées et plus efficaces contre les maladies neuro-inflammatoires, via la reprogrammation fonctionnelle des LT.

AXE 3 : Physiopathologie de la réponse immunitaire adaptative et implication de l’inflammation au cours des infections à Pneumocystis

 

La pneumonie à Pneumocystis (PCP) est une maladie fongique opportuniste qui induit un syndrome de détresse respiratoire potentiellement mortel.  Alors que les hôtes immunocompétents éliminent spontanément le champignon (Fig. 1) sans aucun symptôme, la PCP est une cause fréquente de pneumopathie chez les patients immunodéprimés, avec une mortalité estimée à 20 %.  

 

 

Fig. 1.  Pneumocystose chez un modèle expérimental in vivo infecté par Pneumocystis murina: kystes de Pneumocystis colorés au Gomori Grocott (flèches rouges)    

 

 

 

 

Notre équipe poursuit 2 objectifs spécifiques sur le thème des infections à Pneumocystis :

  1. Une meilleure compréhension des mécanismes physiopathologiques de cette maladie peu étudiée, en particulier l’immunité adaptative et la réponse inflammatoire de l’hôte

La physiopathologie de la PCP reste mal comprise. Cependant, il est généralement admis que les lésions pulmonaires observées au cours de la maladie sont en grande partie dues à une réponse immunitaire inadaptée de l’hôte (Fig. 2).  Notre équipe a précédemment identifié des médiateurs lipidiques pro-inflammatoires et pro-résolutifs, à la fois chez les patients atteints de PCP et dans un modèle expérimental in vivo d’infection à Pneumocystis, qui semblent être impliqués dans la physiopathologie de la maladie.

 

 

Fig. 2.  Pneumocystose chez un modèle expérimental in vivo infecté par Pneumocystis murina: Exsudats alvéolaires après coloration à l’Hématoxyline-Eosine (flèches jaunes)      

 

 

 

Comme la réponse lymphocytaire est cruciale dans le développement de la maladie, nous étudions l’implication des différentes sous-populations de lymphocytes T CD4+ dans la physiopathologie de l’infection à Pneumocystis et leur potentiel en tant que cellules effectrices pour contrôler la pathologie de la PCP.

 

  1. La définition de biomarqueurs prédictifs du risque ou de l’évolution de la PCP

L’identification de marqueurs biologiques prédictifs d’un risque élevé de PCP, ou de son évolution, est essentielle dans la prise en charge médicale des patients immunodéprimés.

Notre équipe a réalisé des études cliniques chez des patients atteints de PCP et a déjà identifié des sous-populations lymphocytaires et des médiateurs lipidiques pro-inflammatoires associés à une évolution défavorable de la PCP. Les traitements prophylactiques sont très efficaces pour prévenir l’apparition de la PCP chez les patients immunodéprimés.  

Cependant, il n’existe pas de biomarqueur permettant d’identifier les individus à risque pour cette pathologie parmi les patients VIH-négatifs. En utilisant un modèle expérimental in vivo de la PCP, nous avons identifié des sous-populations de lymphocytes T qui sont associées à l’élimination de Pneumocystis chez les sujets immunocompétents, sans inflammation notable.  

En utilisant des approches basées sur des études cliniques et un modèle expérimental in vivo de la PCP, notre projet vise à évaluer l’intérêt potentiel de ces populations comme biomarqueurs du risque de PCP, en particulier chez les patients immunodéprimés HIV-négatifs.

Axe 4. Surveillance épidémiologique de la chimiorésistance du parasite du paludisme et analyse des mécanismes moléculaires de la résistance

 


 

Une surveillance régulière des niveaux de résistance de P. falciparum aux anti-paludiques est essentielle pour adapter les thérapies et ainsi assurer une lutte efficace contre le paludisme.  En collaboration avec l’Institut pour la Recherche et le Développement (IRD) et le Centre Pasteur du Cameroun (CPC), nous évaluons l’impact des traitements anti-paludiques sur l’émergence et la propagation de parasites résistants au Cameroun (Ménard et al, Malar J 2012 et Malar J. 2016 ; Chauvin et al, J Antimicrob Chemother 2015).

 

Les dérivés de l’artémisinine (ART) sont la dernière classe d’anti-paludiques encore efficace, mais l’émergence de souches de P. falciparum résistantes identifiées, d’abord en Asie du Sud-Est puis récemment en Afrique, constitue un réel problème de santé publique.  En collaboration avec F. Benoit-Vical (LCC CNRS, Toulouse), puis avec les Instituts Pasteur de Paris et du Cambodge, nous avons démontré qu’une souche hautement résistante à l’ART in vitro, survit à l’effet toxique de ART par arrêt de croissance temporaire (quiescence), comme cela a été rapporté pour des isolats de P. falciparum provenant de patients en Asie (Witkowski et al., AAC 2010 et AAC 2013). Ces résultats ont permis l’identification du gène (marqueur moléculaire) fortement associé à la résistance aux ARTs (Ariey et al, Nature 2014).

 

Sur la base de ces travaux, nous menons 2 objectifs:

 

  1. Surveiller l’émergence et la propagation de la chimiorésistance de P. falciparum en Afrique.
  2. Caractériser les mécanismes sous-jascents à la quiescence de P. falciparum.

 


Un parasite Plasmodium falciparum en quiescence dans un érythrocyte humain après traitement à l’artémisinine

 

 

 

 

OCEAC, Organisation de coordination et de coopération pour la lutte contre les grandes endémies en Afrique centrale (Yaoundé, Cameroun).

 

 

 

Détection de paludisme chez des enfants du district de Mfou (Cameroun)

 

Autres informations


Impact sociétal

Notre travail en zones endémiques (Afrique, Asie du Sud-Est) fournira des informations précieuses sur la propagation de Plasmodium résistants aux dérivés de l’artémisinine ainsi qu’à d’autres médicaments encore efficaces pour le traitement du paludisme.

Ces données devraient nous permettre de développer de nouvelles stratégies de contrôle afin de circonscrire ces clones résistants. Une meilleure compréhension de la biologie des parasites résistants est également essentielle pour concevoir de nouvelles stratégies pharmacologiques.

Nos activités plus fondamentales sur l’immunité contre Toxoplasma gondii et Plasmodium pourraient mettre en lumière de nouvelles voies et/ou molécules par lesquelles les parasites intracellulaires manipulent la présentation de leurs propres antigènes et modulent les réponses immunitaires.

Nos études contribuent à l’identification de nouvelles cibles vaccinales.  Elles pourraient déboucher sur l’identification d’approches permettant d’exploiter les lymphocytes T CD8 pour éliminer les kystes de T. gondii, contre lesquels il n’existe à ce jour aucun traitement.

Publications

2020

Cerutti, A; Blanchard, N; Besteiro, S

The Bradyzoite: A Key Developmental Stage for the Persistence and Pathogenesis of Toxoplasmosis Article de journal

Pathogens, 9 (3), 2020, (doi: 10.3390/pathogens9030234.).

Résumé | BibTeX

Charpentier, E; Benichou, E; Pages, A; Chauvin, P; Fillaux, J; Valentin, A; Guegan, H; Guemas, E; Salabert, A S; Armengol, C; Menard, S; Cassaing, S; Berry, A; Iriart, X

Performance evaluation of different strategies based on microscopy techniques, rapid diagnostic test and molecular loop-mediated isothermal amplification assay for the diagnosis of imported malaria Article de journal

Clin Microbiol Infect, 26 (1), p. 115-121, 2020, (doi: 10.1016/j.cmi.2019.05.010. Epub 2019 May 31.).

Résumé | BibTeX

Hassan, A; Wlodarczyk, M F; Benamar, M; Bassot, E; Salvioni, A; Kassem, S; Berry, A; Saoudi, A; Blanchard, N

A Virus Hosted in Malaria-Infected Blood Protects against T Cell-Mediated Inflammatory Diseases by Impairing DC Function in a Type I IFN-Dependent Manner Article de journal

mBio, 11 (2), 2020, (doi: 10.1128/mBio.03394-19.).

Résumé | BibTeX

Iriart, X; Menard, S; Chauvin, P; Mohamed, H S; Charpentier, E; Mohamed, M A; Berry, A; Aboubaker, M H

Misdiagnosis of imported falciparum malaria from African areas due to an increased prevalence of pfhrp2/pfhrp3 gene deletion: the Djibouti case Article de journal

Emerg Microbes Infect, 9 (1), p. 1984-1987, 2020, (doi: 10.1080/22221751.2020.1815590.).

Résumé | BibTeX

Kaminski, H; Belliere, J; Burguet, L; Del Bello, A; Taton, B; Poirot-Mazeres, S; Accoceberry, I; Delhaes, L; Visentin, J; Gregori, M; Iriart, X; Charpentier, E; Couzi, L; Kamar, N; Merville, P

Identification of predictive markers and outcomes of late-onset Pneumocystis jirovecii pneumonia in kidney transplant recipients Article de journal

Clin Infect Dis, 2020, (doi: 10.1093/cid/ciaa1611.).

Résumé | BibTeX

Laing, C; Blanchard, N; McConkey, G A

Noradrenergic Signaling and Neuroinflammation Crosstalk Regulate Toxoplasma gondii-Induced Behavioral Changes Article de journal

Trends Immunol, 41 (12), p. 1072-1082, 2020, (doi: 10.1016/j.it.2020.10.001. Epub 2020 Nov 16.).

Résumé | BibTeX

2019

Salvioni, A; Belloy, M; Lebourg, A; Bassot, E; Cantaloube-Ferrieu, V; Vasseur, V; Blanie, S; Liblau, R S; Suberbielle, E; Robey, E A; Blanchard, N

Robust Control of a Brain-Persisting Parasite through MHC I Presentation by Infected Neurons Article de journal

Cell Rep, 27 (11), p. 3254-3268 e8, 2019, (Jun 11;27(11):3254-3268.e8. doi: 10.1016/j.celrep.2019.05.051.).

Résumé | BibTeX

Charpentier, E; Benichou, E; Pages, A; Chauvin, P; Fillaux, J; Valentin, A; Guegan, H; Guemas, E; Salabert, A S; Armengol, C; Menard, S; Cassaing, S; Berry, A; Iriart, X

Performance evaluation of different strategies based on microscopy techniques, rapid diagnostic test and molecular loop-mediated isothermal amplification assay for the diagnosis of imported malaria Article de journal

Clin Microbiol Infect, 2019, (May 31. pii: S1198-743X(19)30225-3. doi: 10.1016/j.cmi.2019.05.010.).

Résumé | BibTeX

Poncet, A F; Blanchard, N; Marion, S

Toxoplasma and Dendritic Cells: An Intimate Relationship That Deserves Further Scrutiny Article de journal

Trends Parasitol, 2019, (Sep 3. pii: S1471-4922(19)30210-7. doi: 10.1016/j.pt.2019.08.001.).

Résumé | BibTeX

Guegan, H; Fillaux, J; Charpentier, E; Robert-Gangneux, F; Chauvin, P; Guemas, E; Boissier, J; Valentin, A; Cassaing, S; Gangneux, J P; Berry, A; Iriart, X

Real-time PCR for diagnosis of imported schistosomiasis Article de journal

PLoS Negl Trop Dis, 13 (9), p. e0007711, 2019.

Résumé | BibTeX

2018

Niare, K; Paloque, L; Menard, S; Tor, P; Ramadani, A P; Augereau, J M; Dara, A; Berry, A; Benoit-Vical, F; Doumbo, O K

Multiple Phenotypic and Genotypic Artemisinin Sensitivity Evaluation of Malian Plasmodium falciparum Isolates Article de journal

Am J Trop Med Hyg, 2018, (Feb 12. doi: 10.4269/ajtmh.17-0798.).

Résumé | BibTeX

2017

Bonnart, C; Feuillet, G; Vasseur, V; Cenac, N; Vergnolle, N; Blanchard, N

Protease-Activated Receptor 2 contributes to Toxoplasma gondii-mediated gut inflammation Article de journal

Parasite Immunol, 2017, (Sep 7. doi: 10.1111/pim.12489.).

Résumé | BibTeX

Buaillon, C; Guerrero, N A; Cebrian, I; Blanie, S; Lopez, J; Bassot, E; Vasseur, V; Santi-Rocca, J; Blanchard, N

MHC I presentation of Toxoplasma gondii immunodominant antigen does not require Sec22b and is regulated by antigen orientation at the vacuole membrane Article de journal

Eur J Immunol, 47 (7), p. 1160-1170, 2017, (Jul;47(7):1160-1170. doi: 10.1002/eji.201646859. Epub 2017 Jun 8.).

Résumé | BibTeX

Draheim, M; Wlodarczyk, M F; Crozat, K; Saliou, J M; Alayi, T D; Tomavo, S; Hassan, A; Salvioni, A; Demarta-Gatsi, C; Sidney, J; Sette, A; Dalod, M; Berry, A; Silvie, O; Blanchard, N

Profiling MHC II immunopeptidome of blood-stage malaria reveals that cDC1 control the functionality of parasite-specific CD4 T cells Article de journal

EMBO Mol Med, 2017, (Sep 21. pii: e201708123. doi: 10.15252/emmm.201708123.).

Résumé | BibTeX

Keita Alassane, S; Nicolau-Travers, M L; Menard, S; Andreoletti, O; Cambus, J P; Gaudre, N; Wlodarczyk, M; Blanchard, N; Berry, A; Abbes, S; Colongo, D; Faye, B; Augereau, J M; Lacroux, C; Iriart, X; Benoit-Vical, F

Young Sprague Dawley rats infected by Plasmodium berghei: A relevant experimental model to study cerebral malaria Article de journal

PLoS One, 12 (7), p. e0181300, 2017, (Jul 24;12(7):e0181300. doi: 10.1371/journal.pone.0181300. eCollection 2017.).

Résumé | BibTeX

Lebrun, M; Blanchard, N

Editorial overview: Host-microbe interactions: parasites Article de journal

Curr Opin Microbiol, 40 , p. viii-xi, 2017, (Dec;40:viii-xi. doi: 10.1016/j.mib.2017.11.028.).

BibTeX

Santi-Rocca, J; Blanchard, N

Membrane trafficking and remodeling at the host-parasite interface Article de journal

Curr Opin Microbiol, 40 , p. 145-151, 2017, (Dec;40:145-151. doi: 10.1016/j.mib.2017.11.013. Epub 2017 Nov 22.).

Résumé | BibTeX

2016

Cebrian, I; Croce, C; Guerrero, N A; Blanchard, N; Mayorga, L S

Rab22a controls MHC-I intracellular trafficking and antigen cross-presentation by dendritic cells Article de journal

EMBO Rep, 2016, (Oct 10. pii: e201642358.).

Résumé | BibTeX

Chu, H H; Chan, S W; Gosling, J P; Blanchard, N; Tsitsiklis, A; Lythe, G; Shastri, N; Molina-Paris, C; Robey, E A

Continuous Effector CD8(+) T Cell Production in a Controlled Persistent Infection Is Sustained by a Proliferative Intermediate Population Article de journal

Immunity, 45 (1), p. 159-71, 2016, (Jul 19;45(1):159-71. doi: 10.1016/j.immuni.2016.06.013. Epub 2016 Jul 12.).

Résumé | BibTeX

Latour, C; Wlodarczyk, M F; Jung, G; Gineste, A; Blanchard, N; Ganz, T; Roth, M P; Coppin, H; Kautz, L

Erythroferrone contributes to hepcidin repression in a mouse model of malarial anemia Article de journal

Haematologica, 2016, (Sep 22. pii: haematol.2016.150227.).

Résumé | BibTeX

Menard, D; Khim, N; Beghain, J; Adegnika, A A; Shafiul-Alam, M; Amodu, O; Rahim-Awab, G; Barnadas, C; Berry, A; Boum, Y; Bustos, M D; Cao, J; Chen, J H; Collet, L; Cui, L; Thakur, G D; Dieye, A; Djalle, D; Dorkenoo, M A; Eboumbou-Moukoko, C E; Espino, F E; Fandeur, T; Ferreira-da-Cruz, M F; Fola, A A; Fuehrer, H P; Hassan, A M; Herrera, S; Hongvanthong, B; Houze, S; Ibrahim, M L; Jahirul-Karim, M; Jiang, L; Kano, S; Ali-Khan, W; Khanthavong, M; Kremsner, P G; Lacerda, M; Leang, R; Leelawong, M; Li, M; Lin, K; Mazarati, J B; Menard, S; Morlais, I; Muhindo-Mavoko, H; Musset, L; Na-Bangchang, K; Nambozi, M; Niare, K; Noedl, H; Ouedraogo, J B; Pillai, D R; Pradines, B; Quang-Phuc, B; Ramharter, M; Randrianarivelojosia, M; Sattabongkot, J; Sheikh-Omar, A; Silue, K D; Sirima, S B; Sutherland, C; Syafruddin, D; Tahar, R; Tang, L H; Toure, O A; Tshibangu-wa-Tshibangu, P; Vigan-Womas, I; Warsame, M; Wini, L; Zakeri, S; Kim, S; Eam, R; Berne, L; Khean, C; Chy, S; Ken, M; Loch, K; Canier, L; Duru, V; Legrand, E; Barale, J C; Stokes, B; Straimer, J; Witkowski, B; Fidock, D A; Rogier, C; Ringwald, P; Ariey, F; Mercereau-Puijalon, O

A Worldwide Map of Plasmodium falciparum K13-Propeller Polymorphisms Article de journal

N Engl J Med, 374 (25), p. 2453-64, 2016, (Jun 23;374(25):2453-64. doi: 10.1056/NEJMoa1513137.).

Résumé | BibTeX

Menard, S; Tchoufack, J N; Maffo, C N; Nsango, S E; Iriart, X; Abate, L; Tsapi, M T; Awono-Ambene, P H; Abega Mekongo, F A; Morlais, I; Berry, A

Insight into k13-propeller gene polymorphism and ex vivo DHA-response profiles from Cameroonian isolates Article de journal

Malar J, 15 (1), p. 572, 2016, (Nov 26;15(1):572.).

Résumé | BibTeX

Sanecka, A; Yoshida, N; Dougan, S K; Jackson, J; Shastri, N; Ploegh, H; Blanchard, N; Frickel, E M

Transnuclear CD8 T cells specific for the immunodominant epitope Gra6 lower acute-phase Toxoplasma gondii burden Article de journal

Immunology, 2016, (Jul 5. doi: 10.1111/imm.12643.).

Résumé | BibTeX

Tchioffo, M T; Abate, L; Boissiere, A; Nsango, S E; Gimonneau, G; Berry, A; Oswald, E; Dubois, D; Morlais, I

An epidemiologically successful Escherichia coli sequence type modulates Plasmodium falciparum infection in the mosquito midgut Article de journal

Infect Genet Evol, 43 , p. 22-30, 2016, (Sep;43:22-30. doi: 10.1016/j.meegid.2016.05.002. Epub 2016 May 3.).

Résumé | BibTeX

2015

Blanchard, N; Dunay, I R; Schluter, D

Persistence of Toxoplasma gondii in the central nervous system: a fine tuned balance between the parasite, the brain and the immune system Article de journal

Parasite Immunol, 2015, (Jan 9. doi: 10.1111/pim.12173.).

Résumé | BibTeX

Chauvin, P; Menard, S; Iriart, X; Nsango, S E; Tchioffo, M T; Abate, L; Awono-Ambene, P H; Morlais, I; Berry, A

Prevalence of Plasmodium falciparum parasites resistant to sulfadoxine/pyrimethamine in pregnant women in Yaounde, Cameroon: emergence of highly resistant pfdhfr/pfdhps alleles Article de journal

J Antimicrob Chemother, 70 (9), p. 2566-71, 2015, (Sep;70(9):2566-71. doi: 10.1093/jac/dkv160. Epub 2015 Jun 16.).

Résumé | BibTeX

Joulia, R; Gaudenzio, N; Rodrigues, M; Lopez, J; Blanchard, N; Valitutti, S; Espinosa, E

Mast cells form antibody-dependent degranulatory synapse for dedicated secretion and defence Article de journal

Nat Commun, 6 , p. 6174, 2015, (Jan 28;6:6174. doi: 10.1038/ncomms7174.).

Résumé | BibTeX

Lopez, J; Bittame, A; Massera, C; Vasseur, V; Effantin, G; Valat, A; Buaillon, C; Allart, S; Fox, B A; Rommereim, L M; Bzik, D J; Schoehn, G; Weissenhorn, W; Dubremetz, J F; Gagnon, J; Mercier, C; Cesbron-Delauw, M F; Blanchard, N

Intravacuolar Membranes Regulate CD8 T Cell Recognition of Membrane-Bound Toxoplasma gondii Protective Antigen Article de journal

Cell Rep, 2015, (Nov 23. pii: S2211-1247(15)01288-7. doi: 10.1016/j.celrep.2015.11.001.).

Résumé | BibTeX

Menard, S; Ben Haddou, T; Ramadani, A P; Ariey, F; Iriart, X; Beghain, J; Bouchier, C; Witkowski, B; Berry, A; Mercereau-Puijalon, O; Benoit-Vical, F

Induction of Multidrug Tolerance in Plasmodium falciparum by Extended Artemisinin Pressure Article de journal

Emerg Infect Dis, 21 (10), p. 1733-41, 2015, (Oct;21(10):1733-41. doi: 10.3201/eid2110.150682.).

Résumé | BibTeX

2013

Ariey, F; Witkowski, B; Amaratunga, C; Beghain, J; Langlois, A C; Khim, N; Kim, S; Duru, V; Bouchier, C; Ma, L; Lim, P; Leang, R; Duong, S; Sreng, S; Suon, S; Chuor, C M; Bout, D M; Menard, S; Rogers, W O; Genton, B; Fandeur, T; Miotto, O; Ringwald, P; Le Bras, J; Berry, A; Barale, J C; Fairhurst, R M; Benoit-Vical, F; Mercereau-Puijalon, O; Menard, D

A molecular marker of artemisinin-resistant Plasmodium falciparum malaria Article de journal

Nature, 2013, (Dec 18. doi: 10.1038/nature12876.).

Résumé | BibTeX

Feliu, V; Vasseur, V; Grover, H S; Chu, H H; Brown, M J; Wang, J; Boyle, J P; Robey, E A; Shastri, N; Blanchard, N

Location of the CD8 T Cell Epitope within the Antigenic Precursor Determines Immunogenicity and Protection against the Toxoplasma gondii Parasite Article de journal

PLoS pathogens, 9 (6), p. e1003449, 2013, (Jun;9(6):e1003449. doi: 10.1371/journal.ppat.1003449. Epub 2013 Jun 20.).

Résumé | BibTeX

Witkowski, B; Khim, N; Chim, P; Kim, S; Ke, S; Kloeung, N; Chy, S; Duong, S; Leang, R; Ringwald, P; Dondorp, A M; Tripura, R; Benoit-Vical, F; Berry, A; Gorgette, O; Ariey, F; Barale, J C; Mercereau-Puijalon, O; Menard, D

Reduced artemisinin susceptibility of Plasmodium falciparum ring stages in western Cambodia Article de journal

Antimicrob Agents Chemother, 57 (2), p. 914-23, 2013, (Feb;57(2):914-23. doi: 10.1128/AAC.01868-12. Epub 2012 Dec 3.).

Résumé | BibTeX

2012

Menard, S; Morlais, I; Tahar, R; Sayang, C; Mayengue, P I; Iriart, X; Benoit-Vical, F; Lemen, B; Magnaval, J F; Awono-Ambene, P; Basco, L K; Berry, A

Molecular monitoring of plasmodium falciparum drug susceptibility at the time of the introduction of artemisinin-based combination therapy in Yaounde, Cameroon: implications for the future Article de journal

Malaria journal, 11 , p. 113, 2012, (Apr 12;11:113.).

Résumé | BibTeX

2011

Cebrian, I; Visentin, G; Blanchard, N; Jouve, M; Bobard, A; Moita, C; Enninga, J; Moita, L F; Amigorena, S; Savina, A

Sec22b regulates phagosomal maturation and antigen crosspresentation by dendritic cells Article de journal

Cell, 147 (6), p. 1355-68, 2011, (Dec 9;147(6):1355-68.).

Résumé | BibTeX

2008

Blanchard, N; Gonzalez, F; Schaeffer, M; Joncker, N T; Cheng, T; Shastri, A J; Robey, E A; Shastri, N

Immunodominant, protective response to the parasite Toxoplasma gondii requires antigen processing in the endoplasmic reticulum Article de journal

Nat Immunol, 9 (8), p. 937-44, 2008, (NLM In-Process Journal Article Research Support, N.I.H., Extramural Research Support, Non-U.S. Gov't DEP - 20080629).

Résumé | BibTeX

Collaborations

Locales

Dr Chrystelle Bonnart, Equipe N. Vergnolle, Institut de Recherche en Santé Digestive, Toulouse

Drs Gilles Dietrich & Nicolas Cenac, Institut de Recherche en Santé Digestive, Toulouse

Dr Nicolas Fazilleau, Infinity

Drs Roland Liblau & Abdelhadi Saoudi, Infinity

Dr Elsa Suberbielle, Equipe D. Dunia, Infinity

Nationales

Dr Antoine Claessens, LPHI, Montpellier

Dr Sylvie Garcia, Equipe A. Sherf, Institut Pasteur, Paris

Dr Mohamed-Ali Hakimi, IAB, Grenoble

Dr Sabrina Marion, CIIL / Institut Pasteur, Lille

Dr Isabelle Morlais, MIVEGEC, Montpellier

Internationales

Pr Parfait Awono-Ambene, Yaoundé, Cameroon

Drs Ignacio Cebrian & Luis Mayorga, IHEM-CONICET, Université de Cuyo, Mendoza, Argentina

Dr Klaas van Gisbergen, Institut Sanquin, Pays-Bas

Pr Ellen Robey, University of California, Berkeley, USA

Alumni

Eléna Charpentier, Pharmacienne (Doctorante 2017-2020), maintenant biologiste au CHU de Bordeaux.

Aurore Lebourg (Ingénieure 2018-2020), maintenant doctorante dans le laboratoire de M. Jaramillo, Centre Armand-Frappier, Laval, Canada.

Mélissa Mairet-Khedim (Doctorante 2016-2020), maintenant post-doc dans le laboratoire de JC Barale, Institut Pasteur, Paris.

Ali Hassan (Doctorant 2016-2019), maintenant post-doc dans le laboratoire de J. Quintin, Institut Pasteur, Paris.

Anna Salvioni (Doctorante 2016-2019), maintenant post-doc dans le laboratoire de M Ayyoub, CRCT, Toulouse.

Nian-Zhang Zhang (Chercheur invité en provenance du Lanzhou Veterinary Research Institute, Chine, 2017-2019).

Julien Santi-Rocca (Post-doc 2015-2017), maintenant auto-entrepreneur.

Myriam Wlodarczyk (Post-doc 2012-2017), maintenant enseignante de biologie, Marmande.

Marion Draheim (PhD Student, 2014-2016), maintenant Post-doc dans le laboratoire de R. Lo-Man, Institut Pasteur de Shanghai, Chine.

Virginie Vasseur (Engineer, 2010-2016), maintenant ingénieure, Inserm U1100 – Université de Tours.

Francesca de Giorgi (Unipharma Graduate Program / Etudiante Erasmus, 2016).

Célia Buaillon (Doctorante 2012-2016).

Jodie Lopez (Doctorante 2012-2015), maintenant post-doc dans le laboratoire de P. Charneau, Institut Pasteur Paris.

Nestor Guerrero (Post-doc, 2013-2015).

Giulia Fornabaio (European Unipharma Graduate Program student, 2015).

Valeria Bellini (European Unipharma Graduate Program student, 2012-2013),maintenant post-doc dans le laboratoire d’A. Hakimi, Genoble.

Virginie Feliu (Engineer), maintenant ingénieure au CRCT, Toulouse.

Rose-Anne Lavergne, MD (Interne 2011-2013).

Sophie Blanié (Post-doc, 2010-2012).

 

 

Institut national de la santé et de la recherche médicale

Institut national de la santé et de la recherche médicale

Centre national de la recherche scientifique

Centre national de la recherche scientifique

Université de Toulouse

Université de Toulouse

Agence nationale de la recherche

Agence nationale de la recherche

Région Occitanie

Région Occitanie

Fondation ARSEP pour la recherche sur la sclérose en plaques

Fondation ARSEP pour la recherche sur la sclérose en plaques

Frontière humaine

Frontière humaine

Aninfimip

Aninfimip

Para Frap

Para Frap

Investissements Avenir

Investissements Avenir

Fondation Bettencourt Schueller

Fondation Bettencourt Schueller